Jan. 20th, 2005

vrittis: (Default)
Le parc s'étend devant moi, la pelouse une rutilante émeraude, les arbres centenaires bordant l'allée qui conduit au chateau dont la façade s'expose à l'arrière-plan. Des écureuils courent entre les chènes, traits roux passant d'une tache d'ombre à l'autre. Les détails du chateau apparaissent: frises somptueuses éclairées par le soleil d'un midi d'été.

Moi je souris vaguement en frappant du talon pour me réchauffer sur les plaques mouillées qui composent la place ou je me trouve. La nuit tombée, l'écran lumineux géant sur lequel passe ces images n'attire même pas les insectes. Les gens le croisent dans l'indifférence la plus complète.
Peut être que l'idée était d'offrir aux Défenseurs quelque chose à voir pour midi, pendant qu'ils traversent l'esplanade, une fenètre ouverte vers ailleurs pour les faire réver. Mais à la nuit tombée, les images en boucle perdent leur sens. La voix du commentateur gagne une qualité fantômatique, échouant sur les façades qui bordent la place dans de sinistres échos. Les écureuils paraissent déplacés, tant leur performance est ignorée par les rares personnes qui passent à toute allure.

Je continue à sourire en partant, et je me demande bien ce qui pourrait forcer des gens à se regrouper devant cet écran dans le froid. Du football? Des élections? Aujourd'hui l'hiver et la nuit ont gagné, et les rayons de soleil cathodique ne parviendront pas à réchauffer la place. Derrière moi la voix continue, sérieusement compassée: "Ce chateau fut créé par Pierre de Coubertin, pour montrer la gloire de ce siècle..."

Profile

vrittis: (Default)
vrittis

April 2007

S M T W T F S
1234567
891011 121314
1516 1718 192021
22232425262728
2930     

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Jul. 24th, 2017 12:35 am
Powered by Dreamwidth Studios